Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

12 février 2006 7 12 /02 /février /2006 00:02
Raymond Boudon dans son livre "Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme?" tente de nous faire réfléchir. Nous allons l'accompagner  grâce à l'illustration ci-dessous.  Le libéralisme comporte quelques principes de base (voir résumé en pdf) : liberté, responsabilité et propriété. Ces principes engendrent les choix et comportements suivants : respect de l'individu et préférence pour le libre-échange. L'Illibéralisme professe des valeurs différentes : conflit de classes, planification de l'état, passivité de l'homme sujet à des forces qui peuvent tenter de l'annihiler. Les choix découlants de ces principes sont : la régulation et réglementation par l'état pour lutter contre les rapports de force qui tendent à soumettre l'homme.  La tendance à adopter dans cette perspective conflictuelle la théorie du complot est une échappatoire fréquente. Des théories comme la psychanalyse, le béhaviorisme, le structuralisme, l'anthropologie, sans vouloir les minimiser dans leur apport à la connaissance humaine, correspondent plus du modèle "illibéral". Dans cette vision, l'homme dans sa passivité fragile est sujet à des agressions alors que le modèle libéral privilégie une forme de rationalité derrière les choix de celui-ci. La théorie qui professe que l'école est le lieu de la reproduction et de la consolidation des divisions de la société, l'insistance sur la seule prévention dans la lutte contre le crime, l'exploitation permanente du Sud par le Nord dans la progression de la mondialisation néolibérale sont des conceptions temporaires qui découlent encore de ce modèle proposé par Boudon. ( Voir Canal Académie)
diagramme illibéralisme-libéralisme

Partager cet article

Repost0

commentaires