Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 19:34

Les chaussettes m'en tombent.. J'ai toujours cru que le régime hitlérien était une excroissance vengeresse de l'histoire. Il fallait une conviction solide dans le capitalisme libéral pour ne pas croire que le fascisme hitlérien était une forme de repositionnement du capitalisme pour reprendre le contrôle du capital, faire renaître l'impérialisme allemand et résorber la crise par une guerre à outrance. Au vu de ce livre clair et plein de retenue de Benoît Malbranque, ce serait bien le socialisme le véritable accident de l'histoire.

"Ainsi lui (Hitler) viendra l’idée  d’une « troisième voie », entre le capitalisme, qu’il détestait, et le communisme, dont il observait les échecs. Comme dans le communisme, l’Etat aurait les pleins pouvoirs sur le système économique. Comme dans le capitalisme, les entreprises resteraient pour autant dans des mains privées."


Plus tard, les juifs représentant à eux seuls tout ce que le capitalisme libéral pouvait représenter, l'antisémitisme devint un cheval de bataille exemplaire du régime.

Benoît Malbranque considère que sans nous en rendre compte, nous empruntons le même chemin. Voir son interview et lire le livre ici....

Partager cet article

Published by Le crédule libéral - dans Livres
commenter cet article

commentaires