Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 22:09

Les Français se plaignent parfois de ne pas savoir qui voter. Pour un électeur ancré à gauche, c'est l'embarras du choix. Il a devant lui toutes les nuances possibles des extrêmes au centre, sélectionnés aux petits oignons par les élus de la république : un véritable arc en ciel, de la dictature du prolétariat au centre gauche. 

Pour un libéral, le désabusement est puissant. Il n'y a aucun candidat qui porte un tant soit peu ses valeurs selon Mathieu Laine.

Alors les solutions envisagées sont les suivantes :

A l'issue de cette campagne, j'ai de la "compassion" pour Bayrou et Sarko, depuis que je vois la gauche sur un nuage, affichant au grand jour, toute sa batterie d'archaïsme et de clichés et omettant rarement de citer dans ses commentaires le méchant néolibéralisme. On peut mesurer la difficulté de passer entre les gouttes et d'appliquer des mesures libérales. Mais Sarkozy a gouverné au centre, poussant la gauche dans ses retranchements. Il n'a obtenu que l'ire de la gauche, un peu comme Giscard auparavant. Comme si en France, la seule solution était finalement de faire une rupture façon Thatcher, pour repousser la gauche vers le centre et la dépouiller de ses archaïsmes.

Partager cet article

Repost0

commentaires