Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 00:22
Pascal Lamy, ancien sherpa de Jacques Delors, appartient au PS. Il est directeur de l'OMC. Il est interviewé en décembre dernier par l'HEBDO magazine suisse. Extraits:
"La phase d'expansion du capitalisme de marché est très forte, très rapide. Cela crée assez logiquement des réactions d'anxiété, une peur d'être dépossédée, qui se traduisent par une demande de protection. En économie cela s'appelle du protectionnisme. Regardez l'histoire économique de ces 200 dernières années, chaque fois que l'on a succombé au protectionnisme, cela a généré des catastrophes.
Ma propre grille d'analyse politique n'a pas changé. La mondialisation a d'énormes vertus, en termes d'efficacité, de créativité, de progrès dans les libertés, et de connexion des uns avec les autres.  Elle a aussi ses défauts, notamment celui d'accroître les inégalités plutôt que les réduire. Elle doit donc être contrôlée. L'OMC est l'un des édifices qui permettent d'y parvenir. Le commerce, c'est la vie. On achète, on vend, on produit, on aime ou on n'aime pas. Les prix montent ou descendent. Des jobs sont créés. D'autres disparaissent."

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans vu-entendu
commenter cet article

commentaires