Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:06
Pour les héritiers des lumières, il est parfois difficile d'admettre la possibilité du réchauffement climatique qui semble a priori plafonner la notion de progrès. Marc Fumaroli exprime ce dilemme dans Le Point de cette semaine avec un article intitulé: "Querelle de l'écologie, querelle des Lumières".  "Mais que deviennent les lumières, si les bienfaits du progrès matériel sont payés demain par le flétrissement général de l'écosystème planétaire? Et où vont-elles, si une combinaison de saint-simonisme et de socialisme crée des tigres industriels capables de démontrer mieux que son échec irakien, à quel point le libéralisme de la nation pilote n'est pas universalisable?"  Néanmoins, basse vengeance sur le modèle négativo-écologique de société ou sublimation de l'idée de progrès, la lutte contre le réchauffement climatique, si  elle s'avère pertinente, nécessitera de solides efforts d'innovation. Le modèle écologique devra s'accommoder de la prolifération de centrales nucléaires et sans doute de celle des OGMs. En effet, ces derniers permettraient aussi d'économiser les émissions de CO2 dans l'atmosphère. (Ref Norberg)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans écologie
commenter cet article

commentaires