Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 00:07
S'il est une société qui participe à notre bonheur, c'est bien IKEA. Il existe peu de jeunes couples qui n'aient pas pu se meubler et transformer leur nid d'amour, peu de films qui n'utilisent pas les facilités de décor simple et esthétique d'IKEA, peu de riches maisons qui ne se soient inspirées d'IKEA. IKEA rend heureux nombre d'entre nous. Elle est un petit paradis pour les consommateurs. On y est parfaitement accueilli. Les prix sont très bas. IKEA offre à n'importe quel budget un choix inégalable. Le Service Après Vente est bon. (Récemment nous avons pu retrouver une vis perdue sur un assemblage vieux de huit ans.) Grâce à IKEA, notre choix est décuplé, notre créativité est stimulée et notre sens de la décoration intérieure progresse.
Cette société est soumise à quelques critiques mais elle s'en sort plutôt bien. Et malheureusement pour eux, du fait d'une forme de protectionnisme, les Indiens ne bénéficieront pas avant longtemps de ses services.
S'il existait un prix Nobel du capitalisme pour une société multinationale, c'est à IKEA que nous l'attriburions dans la catégorie "Bonheur de l'humanité". On lira les comptes rendus sur les conditions d'implémentation d'IKEA au Vietnam et au Bangladesh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans fondations
commenter cet article

commentaires

Robert Marchenoir 25/05/2007 20:52

Un autre truc rigolo chez Ikea, c'est que c'est une fondation à but non lucratif. Oui Monsieur.
Dont l'objet social est l'amélioration du design dans les intérieurs contemporains, ou un truc de ce genre.
Evidemment, ce n'est qu'un montage juridique habile pour mettre à l'abri du fisc et de la curiosité du public les profits sans doute colossaux de la boîte et la fortune personnelle de son fondateur. Donc pas d'angélisme capitaliste non plus, hein...

Robert Marchenoir 25/05/2007 20:46

Un truc intéressant chez Ikea, c'est que, pour aller autour des meubles, ils vendent aussi les maisons.
Ce sont les maisons préfabriquées Boklok, vendues sur catalogue, très élégantes, qu'on peut se procurer en Scandinavie, et, depuis peu, en Angleterre.
Et en France? Mwouhahahaha! Un truc beau, pas cher et pratique pour résoudre la pénurie de logements, en France? Chez nous, Monsieur, on a le droit opposable au logement.
Qu'est -ce que vous voulez qu'on fasse avec vos merdes capitalistes préfabriquées?
Les Canadiens ont le même genre de truc. Vous savez, le Canada, ce pays où il n'y a aucun problème de froid, de neige, tout ça...
Cela dit, pour l'accueil chez Ikea, je ne suis pas d'accord. Il faut marcher plusieurs jours avant de rencontrer un vendeur. Et, de toutes façons, il faut une semaine de marche, une fois qu'on est entré dans le magasin, pour arriver à la sortie.