Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 08:15

Un moment drôle dans Mots Croisés (1h35) vers minuit, hier soir. On y a vu Mme Le Pen expliquer à un aréopage de protectionnistes comme Olivier Besancenot. Manuel Valls et Patrick Devedjan les vertus de celui-ci.
"M. Besancenot, vous êtes pour l'ouverture des frontières?" (semblant prendre son silence pour un oui)
Marine Le Pen sort de son sac une pince, des ciseaux, une clé à molette prenant à témoin tous les participants au débat.
"Ceci est fabriqué en Chine et cela côute 2 ou 3 euros. Comment voulez-vous résister? Il faut fermer les frontières ! "
Je me souviens que Villepin avait fait la première page du Times l'an dernier tel un parangon du protectionnisme. Il semble que sur cette matière, l'extrême droite soit l'original et les autres de pâles copies.
Désormais, en appeler au protectionnisme, c'est, pourrait-on avancer, faire le jeu de l'extrême droite.

Partager cet article

Repost0

commentaires