Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 00:09
Michel Onfray dans sa conférence du 28.08.06 raille la révolution française. Cette révolution était bourgeoise pour une raison majeure : son goût pour la propriété privé. Voici un extrait de sa conférence. " La révolution française est le triomphe du camp libéral. Dieu, propriété, sureté, commerce, industrie, liberté sont les fondements de cette révolution. La déclaration des droits de l'homme de 1789 est un grand moment de la pensée libérale... puisque c'est un texte intéressant pour les propriétaires et les bourgeois, ceux qui disposent d'argent et de maisons puisque l'article 2 fait de la propriété et de la sureté un droit naturel imprescriptible. L'article 16 parle de droit inviolable et sacré. On comprend que cela puisse être un must, une bible des libéraux encore aujourd'hui . De plus, la loi Le Chapelier interdit le syndicalisme. Interdiction des corporations d'exister en tant que tel."

Partager cet article

Repost0

commentaires

arnaud 09/03/2007 13:48

J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ alors venez le voir et dite ce que vous en penser dans les commentaires pour que je l'ameliore, merci d'avance!!!!

Aphex 09/03/2007 03:01

Un nouveau blogounet libéral ( dont la rédaction illustre à merveille les ravage de la méthode globale) :
  http://bikers-liberaux.over-blog.com/

Robert Marchenoir 09/03/2007 02:18

Il n'a pas tort. Les débuts de la Révolution étaient en effet profondément libéraux.
Bien entendu, le clown de la pensée Michel Onfray, au lieu d'en tirer la conclusion qui s'impose, à savoir que le droit de propriété était fait pour protéger les démunis, fait du marxisme et du bourdieusisme rétrospectifs et donne dans la logique à rebours: puisque le droit de propriété est, a priori, par définition et par évidence, une saloperie, il s'ensuit que la Révolution de 1789 a été faite au bénéfice exclusif des propriétaires, des bourgeois, des dominants, et au détriment des dominés.
Mai qu'attendre d'autre de Michel Onfray que cette bouillie idéologique digne d'un blogueur adolescent? Le plus étonnant étant l'audience populaire de l'hédoniste sinistre. Remarquez, Rika Zaraï, en son temps, eut aussi ses fans.