Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 00:09
Je m'insurge devant les fréquentes apologies de Chavez et dieu sait si les occasions sont nombreuses. Sur Thalassa, hier  soir, on nous présente la "révolution bolivarienne" sans le moindre esprit critique. Les images sont splendides. En fin de reportage, on voit Chavez, très cabotin, réclamer de voir la mer plutôt que de se fondre dans le frétillement des notables et des caméras.
L'argent du pétrole afflue dans un petit village de pêcheur.
On ne nous dit pas les critères qui ont justifié tant de générosité pour cette région de pêcheurs. C'est cela finalement les derniers relents du Socialisme: du fric à gogo, de jolies animatrices de gauche qui éduquent à la vie en société. Il est vrai qu'il y a un net progrès par rapport aux camps de travail du siècle passé. Chavez y ressemble finalement à un grand directeur de MJC qui semble décider lui-même des activités des membres de l'association.
"En fait, le règne de M. Chavez contient les germes de sa propre destruction: son utilisation sauvage du revenu du pétrole -- la dépense du gouvernement a été multiplié par huit pendant ses huit années de pouvoir--. Elle a été consacré principalement à la consommation ou des aventures étrangères ridicules. L'investissement dans l'économie, et même dans l'industrie pétrolière elle-même, sont pauvres, et la plupart des experts pensent que la production de pétrole du Venezuela diminue. Le crime et la corruption sont croissants : Les meurtres sont en hausse de 67 pour cent depuis l'ère de Chávez. Si les prix du pétrole continuent à chuter, la révolution de M. Chávez sera redevenue ce qu'elle est : une fraude populiste." Voir ici. On pourra ajouter à ce portrait ce message de Jean-Pierre Chevallier sur la guerre économique entre l'Iran et les USA. Il semblerait que le même sort puisse être réservé à l'Iran et au Venezuela.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans vu-entendu
commenter cet article

commentaires