Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 00:00
Le concept de racisme semble pour Albert Memmi, sartrien, auteur de "Portrait du décolonisé", vieux baroudeur de l'antiracisme, avoir subi quelque inflation. Voici ce qu'il laisse passer de son trouble dans l'émission au débat vif et heurté du 5/12/06 de Grain à Moudre avec notamment Caroline Fourest et Mouloud Aounit.
"Je ne me retrouve pas. Je suis dépassé car le racisme est infamant et absurde. Il était basé sur l'idée de hiérarchie entre les races. Il fallait donc que la race supérieure domine les races inférieures.  Actuellement il y a toujours du racisme. Ce n'est pas le vrai problème, le vrai problème est l'emploi, l'éducation nationale, le vote des étrangers... Mettre cela sur le compte de l'antiracisme ne colle pas. Mélanger le conflit palestinien et la question du racisme est absurde. Quel rapport y a-t-il entre le racisme et le conflit palestinien ? Le racisme suppose que les races existent. Aujourd'hui la science a prouvé que la notion de race n'existe pas. C'est effrayant. On se bat à coup de faux concepts..."
Pour  Luc Ferry, la notion de racisme s'est métamorphosé. Il est devenu un rejet des cultures. Lorsque aujourd'hui on dit "les musulmans eux ce n'est pas pareil, ils sont comme ceux-ci ou cela… on fait du racisme." Sur les définitions du concept de racisme on se rendra ici. On réécoutera l'émission sur ce lien.

Questionnaire à choix:
Pourquoi le concept de racisme est-il devenu si large?
  1. A- Pour recycler les militants sans cause en leur donnant des os à ronger
  2. B- Pour se substituer à l'impolitesse ringarde et bourgeoise
  3. C- Pour se racheter une conduite à peu de frais quand on a mauvaise conscience
  4. D- Pour gagner ses galons au paradis de la bien-pensance
  5. E- Pour fabriquer plus de racistes afin de pouvoir les ostraciser
  6. F- Pour prouver son bon coeur à une jolie blonde
  7. G- Pour faire redémarrer les turbines de la rhétorique quand on est à quai
  8. H- Pour jouer les vierges effarouchées plutôt que d'aller à l'église
  9. I- Pour lubrifier la langue des vipères
  10. J- Pour vendre dans le lot des idées de seconde main
  11. K- Pour faire progresser l'humanité
  12. L- ----

Partager cet article

Published by Le crédule libéral - dans vu-entendu
commenter cet article

commentaires