Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 00:13
Yves-(Arthur) Guyot fut le poète de la liberté absolue. Partisan d'une immense et raisonnée déreglementation de toutes les instances de l'Etat, il fut un redoutable observateur de la France en mutation. Ardent défenseur de ces "intouchables" qu'étaient les prostituées, attaché immuablement aux principes de la révolution française, il écrivit "Une saison en enfer socialiste". Sa poésie fut celle de l'énergie totale dédiée ä la défense du libre échange, "rêvant de républiques sans histoires, de guerres de religion étouffées, de révolutions de mœurs, de déplacements de races et de continents :... de tous les enchantements." Lucide et avant-gardiste, il eut ä ferrailler ä la fin du XIXème contre l'armada de la "poésie" allemande, - qui est à la poésie ce que la harangue est au poisson d'eau douce et ce que le roulement de tambour est au syntagme grecque-  qui allait malheureusement quelques décennies plus tard transformer les passions vibrantes et poétiques des pays de l'Est en b-rimades stakhanovistes.

Le capital "sue le sang et la boue"
Voilä ce que retienne les disciples
Voilä qui livre au mépris tous les économistes
représentés comme les serviteurs du Vampire
Mais ces procédés de dialectique et de rhétorique
bons pour les ignorants, les badauds et les naïfs
sont le contraire de la méthode d'induction
grâce ä laquelle toutes les sciences ont fait leur grande découverte.
Ces procédés
nous les connaissons pour les avoir vu employés
par le charlatan empanaché,
au langage obscur et emphatique qui promet
une universelle panacée. .
Nous entendons de l'orchestre forain comme l'écho
qui appelle ä la parade les badauds
Sophismes socialistes - A propos de Marx

Partager cet article

Repost0

commentaires