Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 00:10
Vincent Bénard tente d'expliquer le mystère de l'antilibéralisme français dans un article publié par l'Institut Turgot. Il décline les raisons de cette étrange maladie avant d'ébaucher des solutions.
  • D'abord ce mécanisme de sélection permanente des meilleurs producteurs, le capitalisme libéral en constante optimisation détruit nombre d'emplois.
  • La permanence du Gramscisme depuis les années 40, idée marxiste qui consiste ä former les gens dès le début de leur éducation plutôt que favoriser la concurrence des idées.
  • L'existence des NMPP qui contrôle la distribution de la presse, la main-mise sur la culture par la gauche bien-pensante, les politiques d'accomodation du pouvoir avec les extrêmes : Mitterand et Lepen, Chirac et ATTAC...
  • L'Enarchie et surtout les conséquences négatives qu'aurait la mise en place d'un consensus libéral pour celle-ci
  • Le contrôle des procédures de justice dans le sens où le fait de révéler des faits exacts et compromettants pourra entraîner versement de réparations à l’auteur de ces faits, le contrôle fiscal, l'utilisation des RG ä des fins dépassant le cadre...
Les raisons d'espérer un peu apparaissent depuis quelque temps: on peut vanter de temps en temps dans les médias certaines réussites du libéralisme, la pression de la dette, la suppression de toute forme d'aide à la Presse et à la création culturelle...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Crédule Libéral - dans actualités
commenter cet article

commentaires