Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 01:37
Goucho rêve d'un gouvernent mondial. C'est un vieux rêve de gauche. La paix assurée par une entité mondiale qui arbitrerait les conflits. Les libéraux rêvent du contraire. Par analogie avec la production d'énergie, pendant que Goucho rêve de centrales thermiques dantesques, d'usines à gaz desservant par ses grosses conduites électriques pleines de déperdition une multitude reconnaissante, le crédule libéral rêve de petites centrales solaires et d'éoliennes disséminées au besoin sur toute la surface de la terre et gérées localement. L'institut Constant tente d'approcher les raisons de ce choix libéral. Extraits: "C'est pourquoi un ordre global efficace doit se baser sur la concurrence paisible entre des modèles et des systèmes les plus variés. Nous devrions nous garder de définir une autorité politique globale ultime qui aurait le pouvoir d'imposer au monde, au moyen d'une vaste organisation bureaucratique et militaire, ce qu'elle déterminerait comme juste..."
"Car même un gouvernement mondial pourrait faire des erreurs, et ses fautes seraient d'autant plus dangereuses que son pouvoir mondial le libérerait de toute concurrence comme de la nécessité de rechercher les solutions les meilleures et les plus satisfaisantes aux problèmes les plus sérieux grâce à sa prétention à un monopole global sur la "vérité"."

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans fondations
commenter cet article

commentaires