Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 18:59
Les Bleus sont-ils à l'image de la France actuelle? Renfermés et sans créativité. On a vu cette équipe très poussive ses deux dernières années sans la verve qui a souvent animé le jeu français. Le Financial Times affirme que la France devra mettre sur la touche un ou deux barons si elle veut aller loin. La Tribune de Genève d'aujourd'hui ne mâche pas ses mots envers l'attitude des Français.
"Les joueurs ressemblent terriblement à… Raymond Domenech. Ils sont froids, distants, comme enfermés dans une bulle, loin de tout, du monde, de leur public, de la vraie vie.
Ils n'ont donc plus rien à voir avec des coqs tricolores et utilisent au contraire délibérément une lourde langue de bois, plutôt chêne que sureau, qui en dit paradoxalement très long sur la tension qui semble les habiter.
Etrange équipe de France, qui vit dans le secret, dans son château inaccessible au cœur d'une nature fantastique qu'elle ne regarde sans doute pas. Je me souviens de la France de 1986 au Mexique. L'équipe ­tricolore vivait alors sa Coupe du monde avec une immense concentration, mais chaque jour, autre époque, autre esprit, des joueurs prenaient du temps, Platini comme les autres, pour parler aux journalistes, en sachant bien qu'en s'exprimant ainsi, c'est à leur public, à leurs amis inconnus qu'ils s'adressaient.
... Aujourd'hui, couverts de publicités sur leurs habits, avec leur langage martien, personnages presque virtuels, ils donnent l'impression de ne plus rien entendre ni savoir des bruits de l'existence des hommes normaux. C'est peut-être la chance de la Suisse."

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans vu-entendu
commenter cet article

commentaires