Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 00:57
Je me suis beaucoup amusé à lire "Le modèle suisse" de François Garçon. Ce livre dithyrambique et rafraichissant a l'avantage de remettre les idées en place sur la Suisse. Nous, Français, ne manquont pas de préjugés sur ce pays. Si vous parlez de la Suisse à un Français, il ne manquera pas de vous citer les banques de ce pays. Comme si son enrichissement était du à de troubles accointances avec les pays corrupteurs et les nazis plutôt qu'à son savoir-faire et à son allégeance au capitalisme libéral. Nous l'avons enfermé dans quelques clichés qui nous évite tout esprit critique et remise en cause sur notre pays. La modestie culturelle du Suisse l'empêche naturellement de chercher à se défendre. Ces histoires lui passent au-dessus. L'État est particulièrement représentatif d'un état limité à la gestion des biens publics, sans apparât. La démocratie y est plutôt représentative. Le cosmopolitisme y est hors normes par rapport à nombre de pays. Le pouvoir d'achat et le salaire médian sont très hauts. C'est un des pays du monde où il fait le mieux vivre. Les capacités d'intégration sont grandes."Le pays est d'une prospérité sans égale."  On écoutera l'interview de François Garçon ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Jacques-André 29/01/2009 07:50

Bonjour à tous, je voudrais attirer, à nouveau après un premier post, votre attention sur un article qui me déroute. Ça s'appelle "l'adolescence du sarkozysme" et je le trouve désespérément vrai, en dépit de mes convictions de droite. Qu'en pensez-vous ? http://respublicanova.fr/spip.php?article399