Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 00:15

Alors que nous sommes dans une période keynésienne, que les actions des gouvernements semblent les seuls à même de juguler la crise finacière. le sophisme de Bastiat sur la vitre cassée dans "Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas" est plus que jamais d'actualité. Il nous dit que chaque investissement effectué par l'état pour le sauvetage des banques, l'environnement, les transports, détourne cet argent d'investissements qui auraient été réalisés spontanément par le marché. Ainsi, cet argent détournée de ses fins premières a de fortes chances d'alimenter quelque entreprise parasite ou de disparaître dans un trou béant et inutile. Cette parabole est fréquemment citée : ici "Henry Hazlitt and the Bail-out",  là "Broken Glass everywhere". De plus, Les actions destructrices, les catastrophes naturelles confèrent à la violation de cette règle élémentaire de l'économie, une nouvelle jeunesse.


Partager cet article

Repost0

commentaires