Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 00:06
Présentant son livre "La grande nurserie", Mathieu Laine s'en très sort bien sans se déstabiliser. Le débat est parfois drôle. On discerne derrière ses lunettes avenantes de grand-papa, la moutarde monter au nez de Max Gallo face au petit jeunot qu'est Mathieu Laine. Sous les pics erratiques de Yves Lévy, celui-ci est obligé de jouer des coudes. Après une argumentation sur l'état interventionniste qui tend à déresponsabiliser les Français, Mathieu Laine continue "Dans une vraie société d'économie libre, on retrouve du travail. N'entretenons pas les peurs car on infantilise les citoyens." Max Gallo, que le jeunot agace, répond séchement "Je ne suis pas d'accord avec ces propos... que l'on entend et qui sont ceux de la vulgate parmi les élites. Vous ne pouvez pas faire peur si vous n'avez pas été mordu par le loup. La précarité est une réalité percue. Les étudiants savent parfaitement que leur situation sera moins favorable que celles de leur parents. Ce discours a été tenu depuis des années sur l'Europe. Malheureusement les Français ont fait l'expérience concrète de la dégradation de leur vie." (à 42mn) Mathieu Laine qui ne lâche rien réussit avec brio en fin d'émission à ébaucher une solution future pour la France. Un débat tout à fait intéressant ce 13 avril sur "la Démocratie coupée en deux" dans C dans l'air (voir la vidéo). On y a même entendu un portrait flatteur de la politique de Margaret Thatcher. C'est vous dire.

Partager cet article

Repost0

commentaires