Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 18:10
La vente des autoroutes qui a fait grand bruit cette année sert à entretenir le patrimoine. On peut s'en réjouir. La maintenance des monuments n'attend pas forcément les bons vouloirs des évènements et l'urgence peut être de mise. Le budget de l'entretien des monuments avait été rogné ces dernières années. Rappelons que l'entretien du patrimoine à défaut de trouver des fonds privés est une des prérogatives de l'état, même libéral. Il me semble que pour des raisons d'économie, le patrimoine français est un peu laissé pour compte. Je ne parle pas de la responsabilité de l'état seulement et de l'entretien des vieux monuments dont il s'occupe. Contrairement à ce que la journée du patrimoine laisse entendre, la gestion de celui-ci n'est pas seulement l'affaire de l'état mais elle est l'affaire de tous, au quotidien. Les villages de France sont magnifiques. Mais en traversant ces beaux villages, on découvre de nombreuses maisons en ruine ou mal entretenues. On remplace par solution de facilité la vieille pierre par le béton, et dans les rues, le pavé par le goudron. Parfois avec les subventions de la communauté européenne. Souvent avec un manque de goût abyssal. J'imagine la scène où l'artiste de service, recommandé par d'illustres collègues, propose au maire naïf un conglomérat de ferraille ridicule et cher, à faire trôner au centre d'un giratoire. (-Voir la belle chanson de François Morel dans Collection Particulière sur le désir incongru et finalement bien français de se faire offrir un sens giratoire-). La journée du patrimoine est finalement un leurre. Son succès est en relation inverse avec la qualité de gestion de notre patrimoine. Exemple: on construit du neuf, on recouvre le béton de ces maisons en kit, dans le meilleur des cas, par un crépi. Pendant ce temps, la vieille maison tombe en ruine. On délaisse l'ancien, avec les encouragements de l'état qui offre des primes à la construction du neuf. Finalement le patrimoine français, même s'il est grand, s'atténue. Les maisons en ruine seront bientôt trop coûteuses à restaurer. Là encore, la loi du marché et surtout le sens de la responsabilité qui l'accompagne, le respect de la propriété privée semblent les meilleurs moyens susceptibles de restaurer à long terme le goût des français pour les vieilles maisons de village et pour l'entretien de leur patrimoine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans questions
commenter cet article

commentaires