Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 07:53
Depuis plusieurs années, je suis admiratif des qualités de l'enseignement ici à Genève. Chaque canton étant indépendant de ce point de vue, il est difficile de généraliser à l'ensemble de la Suisse. L'enseignement dans les collèges est de bonne qualité. La Suisse a une capacité d'intégration grâce à lui tout à fait remarquable.Les Suisses sont très rares au sein des classes oú on croise le monde entier. Depuis nombre d'années, je me régale des merveilleuses histoires que me rapporte mon amie professeure exercant dans deux établissements variés. Résilience dirait Boris Cyrulnik. En effet, à cet âge, un enfant peut se retourner du jour au lendemain. Rien n'est joué et mon amie me décrit les fréquents déclics qui lui semble s'opérer au sein de jeunes élèves qui étirent un ennui sans nom au cours de leur scolarité. Ici, les classes sont dites hétérogènes, on aime à mélanger les "bons" et les "mauvais". Au final, la moyenne conjuquée des établissements hétérogènes est meilleure, les bons stimulant voire même coachant les moins bons. Mon amie, les larmes aux yeux, me raconte les immenses progrés d'un jeune handicapé (atteint d'une maladie dégénérescente ) qui se plaît à avoir parfois les meilleures notes de la classe, tellement la présence des autres le pousse à aller de l'avant alors qu'il ne lui reste pas plus de dix ans à vivre. (Eh oui, les handicapés sont admis dans ces classes).
J'attribuais cette qualité à un engagement de tous les instants aux raisons suivantes:
1. Très peu de personnes exercent des postes administratifs. La plupart des personnes appartenant au système éducatif enseignent quelques heures
2. Une grande souplesse car les professeurs ont deux matières à leur actif
3. Une volonté forte de ne laisser personne sur le bas-côté
4. Des possibilités nombreuses  et valorisées d'apprentissage
Hélas, cette belle construction va subir quelques coups sérieux.
. Nomination de gratte-papiers à la solde de la direction générale et avec des salaires conséquents à la tête des écoles primaires
. Dévalorisation déguisée de l'apprentissage
. Suppression des classes hétérogènes en nivelant celles-ci
Charles Beer, l'artisan de cette réforme est membre du parti socialiste genevois. A sa décharge, une initiative populaire, portée par l'inquiétude des parents, allant dans le sens d'une notation précoce et d'une sélection plus rigoureuse des élèves lui sert de prétexte. S'il veut se faire réélir, il n'a pas le choix.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans questions
commenter cet article

commentaires

cigalette 27/09/2008 18:32

Bon week-end***********Toujours content d'être un libéral mondialiste de gauche ???Cordialement