Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 00:08
Goucho a toujours cru que les Américains avaient largement participé au coup d'état du Chili. Goucho a toujours cru qu'Allende était un vrai social-démocrate au coeur pur que les militaires avaient renversé contre la volonté du peuple chilien. Goucho a  toujours cru que Missing était un film basé sur des faits réels. Goucho "s'est fourré le doigt dans l'oeil" pendant trente ans. Pour s'en apercevoir, il eut fallu qu'il ne lise pas les élucubrations de Pierre Kalfon dans le Monde, qui fantasmait sur le MIR la mouvance la plus à gauche du Chili, celles de Marcel Niedergang qui fustigeait "l'impérialisme yankee". Merci à Pierre Vayssière de rappeler ces vérités qui ont du mal à apparaître aprés 30 ans de rumeurs. Je trouve ce livre indispensable pour cesser de rêver sur le Chili et renouer sans fantasme avec l'histoire de ce peuple. Finalement à quoi tout cela a-t'il servi?  Sans doute à creuser le lit des préjugés anti-américains... Sans doute à créer une mythologie de gauche autour de la personne d'Allende, mythologie sur laquelle pourra se fonder un candidat comme Mitterand avec le programme commun de la gauche.
"On a passé sous silence l'ample et constante approbation du régime militaire par une large majorité de l'opinion chilienne pendant une bonne quinzaine d'années... Si la gauche française percevait l'expérience chilienne comme un modèle de révolution pacifique et tranquille, elle semblait avoir oublié un fait majeur : ce furent les partisans de la révolution violente et accélérée qui, par leur intransigeance même, abrégèrent l'expérience de Salvador Allende." p234-235

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans Livres
commenter cet article

commentaires