Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 00:00
Même si la France est 44ième dans l'index du libre-échange, ce qui ne place pas la France dans les pays les plus anti-libéraux de la planète, les libéraux considèrent que les difficultés de la France viennent d'un manque de libéralisme alors que pour Goucho, le trop-plein de libéralisme est responsable des difficultés françaises. On lira quelques idées préconcues sur le libéralisme parues dans alternative-libérale.
Par exemple, le philosophe Michel Onfray considère cette semaine que le libéralisme a failli ainsi que son pendant, le socialisme libéral (questions directes sur France-Inter). "Le libéralisme nous conduit dans le mur. Le libéralisme nous est imposé depuis 30 ans et il est accéléré par le socialisme libéral. Les français sont perdus et n'ont plus de repères. Le refus du libéralisme et de la loi du marché est le point d'ancrage de toutes les protestations des français depuis plusieurs années. Les gens veulent de l'état." Avec ce point de vue, on comprend que la gauche et d'autres, avec constance, s'échinent à rechercher une troisième voie imaginaire, s'écartant de l'icône libéral que semble représenter les USA. Les tâtonnements dans la recherche vaine de cette troisième voie sont un miroir aux alouettes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Thomas Le Moqueur 09/04/2006 12:18

MOUAIS!Moi, je n'ai pas "bien aimer" le dernier article - mais ce n'est pas grave. Ce qui l'est, en échange: "miroir aux alouettes" et "icône". Pourquoi? Parce que:1. Chercher une autre voie que celle qui laisse sur le bord de la route d'immenses masses de gens (désoeuvrés) n'est ni inutile, ni voué, a priori, à l'échec.2. Les icônes sont reliées à la foi, pas à une quelconque réalité palpable. C'est votre inconscient qui s'exprime, à ce que je vois!Mais enfin, qu'est-ce que notre vie, selon vous? Courir après le pognon sans aucune règle, éliminer tous ceux qui vous font de l'ombre, gagner je ne sais quelle position sociale en marchant sur des cadavres? C'est marche ou crève?...Nous avons fondé ce que nous appelons une civilisation. Cela suppose que tous ceux qui naissent ici-bas ont le droit à l'existence; or, comment vivre sans en avoir les moyens? C'est ça notre problème, actuellement. Les "grands acteurs" de notre vie économique - plus les politicards qui leur ont emboîté le pas - semblent croire que la seule issue pour que la société "avance" soit une sorte de "sélection naturelle" fondée sur le "droit du plus fort". C'est bien notre veine!... Avoir combattu pendant des générations dans le but de gagner des droits sociaux, pour nous voir traités maintenant de ringards par ceux-là mêmes qui tirent leur philosophie économico-sociale du XVIIIe siècle!!! BONJOUR, MODERNITE, CONTINUEZ COMME CA!ThomasP.S.: N'oubliez pas, cher ami, qu'à la fin de ce fameux XVIIIe, contents du libéralisme si moderne (pour les richards), les gueux (et la nouvelle bourgeoisie montante) ont procédé à quelques saignements du malade qu'était la France. En place publique....Et ce n'est pas un miroir aux alouettes, c'est l'Histoire!Enfin, on verra bien!

sisi 31/03/2006 03:50

Salut j'ai bien aimer tes articles



euromillion resultat euro million resultat euromillions