Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 12:00
La gauche la plus bête du monde? Ce titre est exagéré, c'est vrai. Il doit y avoir bien dans d'autres gauches dans le monde qui dépassent la nôtre. Notre gauche aime le folklore. Goucho en sait quelque chose lui qui aime défiler en se serrant les coudes avec ses camarades. Le langage de la rue à travers de grandes manifestations est celui que la gauche préfère et comprend le mieux. On a même vu Mitterand manifester alors qu'il était président de la république en fonction. On a même vu la gauche en avril 2002 défiler pour exorciser ses propres gaffes puis voter contre elle-même en mai 2005. La gauche française n'arrive pas à la cheville des grandes social-démocraties européennes et gageons que les discussions qu'elle engage en privé avec ses partenaires européens sont d'une plus haute tenue que celui qu'elle tient avec tactique dans nos médias. La droite française n'est pas non plus un exemple de lucidité. Elle penche même souvent à gauche. Les électeurs en perdent leur latin et assimile parfois le libéralisme aux errements des gouvernements. Pourtant, nous n'avons pas de chances depuis 25 ans. La gauche française paraît incarner le principal frein à la résiliation de notre taux de chômage. Une règle aussi simple que celle de la flexibilité de l'emploi, proposée non sans courage par Villepin, a fait l'objet de nombre de critiques. Je ne parle pas des absurdités à la façon de Radio Tirana proférées par nombre de sites de gauche : "Si le CPE entrait en application, la principale conséquence serait l’accroissement de la précarité et de la violence patronale."  François Hollande, lucide, y voit la remise en cause du code du travail. Entre la candidature possible de Dieudonné, la candidature certaine de Laguillier et celle probable de Besancenot, nous avons la gauche la plus gauche d'Europe, et les débats de la présidentielles 2007 promettent d'être d'un haut niveau. Une analyse lucide de Cécile Philippe parue dans les échos fait le point à l'Institut Molinari sur la question des obstacles au licenciement et de la sécurité de l'emploi...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans actualités
commenter cet article

commentaires