Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 00:00
Le peuple de gauche est ingrat. Jospin a été un bon Premier ministre de gauche, mais il n'en a pas été remercié. Chirac a été élu avec de nombreuses voix de gauche en 2002. Sa politique a, elle aussi, nombre d'inclinations à gauche. Mais le peuple de gauche ne le lui rend pas et continue de faire de lui une bête noire. Et pourtant! Son opposition à la guerre d'Irak a été sans faille. Comme le Parti Socialiste, il a soutenu le oui au référendum mais a été désavoué. Son opposition au néolibéralisme fait de lui un digne représentant d'une troisième voie possible qui tiendrait compte de la "fracture sociale". Il est une excellente caisse de résonance des théories d'ATTAC. Le monde l'a bien compris. Chavez vient à peine de lui rendre visite que le président Evo Morales vient faire de même. Les présidents Zapatero et Chirac sont quasi les seuls représentants de pays européens à avoir été visités par Evo Moralès. En ce sens, le président Chirac honore le mandat confié en 2002 par les électeurs de gauche... Voici en vrac de mémoire quelques-unes des actions qu'un président de gauche n'aurait pas désavoué :
  • Augmentation du SMIC
  • Opposition à la guerre d'Irak et à "l'impérialisme américain"
  • Taxation des billets d'avion
  • Opposition au néolibéralisme
  • Apologie des solutions étatiques
  • Privatisations timides...

Partager cet article

Repost 0
Published by Goucho - dans questions
commenter cet article

commentaires