Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Réseau

25 janvier 2006 3 25 /01 /janvier /2006 00:04
Le capitalisme français jonglant avec les aides à l'emploi, engoncé dans les régulations, pris en étau par des syndicats sans réel esprit de négociation, est un capitalisme qui traite ses employés de manière peu exemplaire. Quelques symptômes:
  • Le recours systématique au Contrat à Durée Déterminé : les CDD. Dans un capitalisme civilisé, les Contrats à Durée Indéterminés sont la norme.
  • Le recours au travail temporaire : Manpower, entreprise de travail temporaire fait plus de chiffre d'affaires en France que dans le monde entier. Manpower pallie les incohérences sociales créées par le capitalisme français.
  • L'exploitation des stagiaires : voir génération précaire dont les militants se font tabasser par les contestataires institutionnalisés de la CGT.
Ce "capitalisme" dur  n'est pas au niveau de celui pratiqué par la plupart des démocraties libérales, mais il fait ce qu'il peut. Malgré lui, il engendre sa propre contestation et la propension de celle-ci à généraliser ses effets pervers à la mondialisation libérale. Néanmoins, le capitalisme français est sans doute un havre de paix devant certaines entreprises publiques aux pratiques peu recommandables comme France-Télévision qui recourt abusivement aux stagiaires et aux intermittents du spectacle.

Partager cet article

Repost0

commentaires