Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

25 décembre 2005 7 25 /12 /décembre /2005 00:06
Finalement pendant que les adeptes de la décroissance, les souffreteux de la pub comme Goucho, se taraudent sous l'emprise d'une sinistre mauvaise conscience, on peut se dire à la manière de Ayn Rand, écrivaine culte du libéralisme. "La signification séculaire des vacances de Noël dépasse largement le cadre de n'importe quelle religion : c'est l'expression d'une bonne volonté entre les hommes… L'aspect charmant de Noël exprime le bon entendement de manière gaie, heureuse, bienveillante, non sacrificielle. On dit "Joyeux Noël !". Pas de soupirs ni de repentance. Et la bonne volonté est exprimée matériellement en offrant des présents à ses proches, ou en leur envoyant une carte pour se rappeler à leur souvenir… Le meilleur de Noël est habituellement décrié par les mystiques : Noël est une fête commerciale. L'achat de cadeaux stimule l'ingéniosité dans la création des produits consacrés à un but :  donner à chacun du plaisir. Et les décorations des grands magasins, les arbres de Noël, les guirlandes, le scintillement des couleurs offre à la ville une délicieuse féerie, que seulement les commerçants sont à même de nous offrir. Il faut être terriblement déprimé pour bouder ce merveilleux spectacle. Joyeux Noël !"

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans actualités
commenter cet article

commentaires