Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • Gauche totalitaire : les mésaventures d'un fantôme de gauche.
  • : Partagez l'itinéraire d'un électeur de gauche devenu un adepte de la mondialisation libérale. Employé d'une "world wide company", l'auteur vit la mondialisation au quotidien et ne s'en plaint pas. Peu de mouvements d'humeur, des faits et des chiffres!
  • Contact

Mon profil

Recherche

Archives

Réseau

24 octobre 2005 1 24 /10 /octobre /2005 00:00
Le crédule libéral a une admiration sans bornes pour le peuple polonais. Ils n'ont pas fait que donner au monde un pape hors normes comme Jean-Paul II qui fit preuve d'un courage hors du commun.
Le peuple polonais a participé à une extraordinaire expérience de transformation d'un régime communiste. La table ronde en est un symbole magnifique. La transformation a été brutale mais pacifique. Dans les années quatre-vingt-dix, une réforme libérale de choc entraîne 20% de perte du pouvoir d'achat. Avec courage, la Pologne a opéré une transformation libérale radicale à l'aide de petites PME familiales notamment dans l'agriculture. Le PC est dissous. Ironie de l'histoire: les anciens du PC sont les premiers bénéficiaires des privatisations grâce à une habilité acquise dans la nomenklatura. Ils ne sont pas complètement européens, mais ils le sont plus que nous tous réunis. Ils ont traversé des années de totalitarisme. Leur fidélité aux Etats-Unis n'est pas neutre. Elle est à la mesure de leur attachement sans faille à la liberté retrouvée. Goucho, dans sa grande naïveté, s'est toujours étonné que Lech Walesa soit un président de droite. " Un grand syndicaliste comme lui ne pouvait n'être que de gauche. S'il ne s'est pas fait réélire: c'est bien fait pour lui. "
Pologne: belle émission sur Arte le 6.09. Lors du débat final, quelqu'un avance la sempiternelle diatribe contre les risques de la mondialisation libérale, heureusement un éditeur conclut: "Il y a un peu plus de dix ans, si on m'avait dit que nous en serions où nous sommes aujourd'hui, je ne l'aurais pas cru!"

Partager cet article

Repost 0
Published by Le crédule libéral - dans actualités
commenter cet article

commentaires